eCite Digital Repository

The Economics of Water: Taking Full Account of First-use, Reuse and the Return to the Environment

Citation

Hatton MacDonald, D and Lamontagne, S and Conor, J, The Economics of Water: Taking Full Account of First-use, Reuse and the Return to the Environment, Irrigation and Drainage, 54 pp. 93-102. ISSN 1531-0353 (2005) [Refereed Article]

Abstract

The economics of reuse water is a challenging area of economic research and policy. There are many calls to subsidise water and reuse water in order to produce food and other value-added products. However, there are many competing demands on the budgets of most governments. As an alternative to subsidies, the water charging system is re-examined and a framework of charging for water, wastewater and reuse is presented. The Australian context is used as a case study. Charges can be tailored to address specific goals and objectives and put together as a package. The charging framework presented is a pragmatic approach to charging for first-use and reuse water that incorporates the cost to the environment or what economists refer to as externalities. Externalities are often location specific and temporal in nature and as a result a charging system would need to reflect this. Regular review and updating of charges would be required. By incorporating these externalities in a charging framework for first use, reuse and disposal, these environmental costs are said to be internalised in the investment decision. The long-term outcome would be a more sustainable investment pattern that improves the benefits to society. Copyright © 2005 John Wiley & Sons, Ltd. L'économie de la réutilisation de l'eau est un défi pour la recherche et la politique économique. Dans plusieurs pays, il y a de la pression auprès des gouvernements pour subventionner l'utilisation et la réutilisation de l'eau pour produire les denrées et des autres produits à valeur ajoutée. Cependant, il y a aussi beaucoup d'autres demandes pour les fonds des gouvernements. Comme alternative aux subventions, le système pour établir le prix de l'eau est réévalué et une nouvelle structure est suggérée pour déterminer le prix de l'eau, de l'eau usée et de l'eau recyclée. Le contexte australien est utilisé pour démontrer le fonctionnement de cette structure. Un des avantages de la structure proposée est que les frais peuvent être adaptés aux différents objectifs d'une politique de l'eau et ensuite intégrés pour former le coût total. La structure proposée est pragmatique et intègre non seulement les coûts reliés à l'utilisation et la réutilisation de l'eau, mais également les coûts reliés aux impacts environnementaux, ou externalités. Comme les externalités sont souvent spécifiques au contexte local et de nature temporelle, la structure prévoit une révision régulière des ses frais. Comme les externalités sont intégrées au prix de l'utilisation, de la réutilisation et du rejet de l'eau, les coûts environnementaux sont donc intégrés dans le processus d'investissement. À long terme, le résultat sera une tendance vers un investissement plus durable, qui favorisera plus de bénéfice pour la société.

Item Details

Item Type:Refereed Article
Research Division:Economics
Research Group:Applied Economics
Research Field:Environment and Resource Economics
Objective Division:Environment
Objective Group:Environmental and Natural Resource Evaluation
Objective Field:Economic Incentives for Environmental Protection
UTAS Author:Hatton MacDonald, D (Associate Professor Darla Hatton MacDonald)
ID Code:103284
Year Published:2005
Deposited By:Faculty of Business
Deposited On:2015-10-01
Last Modified:2015-11-05
Downloads:0

Repository Staff Only: item control page